INFO DE LIVRAISON

Plus que

Régime riche en Glucides vs riche en Matières Grasses

 

Depuis quelques années, un débat fait rage dans le monde du fitness concernant l’efficacité du régime riche en matières grasses (RMG) par rapport au régime riche en glucides (RG) dans le cadre d'une perte de poids. Les disciples du régime RMG critiquent le régime RG qui serait particulièrement riche en sucres, et qui serait à l’origine de l’augmentation de l’obésité, de la résistance à l’insuline et du diabète. D’un autre côté, les fans du régime RG soulignent que les régimes RMG augmentent les risques de maladies cardio-vasculaires, le diabète et le risque de cancer causé par une graisse abdominale trop importante. La question est cependant intéressante. Lequel est le meilleur pour la perte de graisse ?

Pour y répondre, on a besoin de jeter un coup d'œil aux deux types de régimes, les comparer, et arriver à une conclusion basée sur des faits.

 

Régime riche en matières grasses

Whey 80 Quand nous disons "riche en matières grasses", nous pensons évidemment aux bonnes graisse, qu'on trouve dans ces aliments: poissons, arachides, avocats, ...
Les régimes RMG ont été associés à beaucoup de bénéfices sur la santé. Perte de poids, bons niveaux de cholestérol, bonne tension artérielle, et bons niveaux de triglycérides dans le sang. Ils augmentent la densité des lipoprotéines, réduisent l’insuline et le niveau de glucose dans le sang, aidant a prévenir et contrôler le diabète. Les régimes RMG ont de ce fait un impact positif sur la santé, en réduisant le risque de maladies cardio-vasculaires, diabète, et obésité. En terme de composition corporelle, les régimes RMG (lorsqu’ils contiennent un niveau de protéine adéquat, supérieur a 1.6g/kg de poids de corps) permettent l’augmentation de la masse musculaire sèche et la diminution de la graisse corporelle (lorsqu’ils sont effectués en complément d'une activité physique). On peut donc suggérer que les régimes RMG sont bénéfiques à la perte de graisse. Une chose à garder en tête est que les fans du régime RMG déclarent que les régimes RGM conduisent à une augmentation de la Lipolyse (dégradation des lipides), ce qui signifie simplement que tu consommes plus de matières grasses et donc que tu en brûleras plus.

 

Et le régime riche en glucides ?

Comme pour le régime RMG, le régime RG a aussi des effets positifs sur la santé. Il est lié entre autres à une diminution du gras corporel, de cholestérol, de tension artérielle et de niveaux de triglycérides. Une augmentation des HDL et une diminution de l’insuline et des niveaux de glucose dans le sang a aussi été démontrée. Les régimes RG affectent positivement la santé et réduisent les risques de maladies cardiovasculaires.

 

On se répète non ?

Effectivement, mais c’est la réalité. Pour des individus en bonne santé, des études ont montré que les régimes RMG et RG ne sont efficace et bénéfiques que lorsqu’un déficit calorique est introduit. En d’autres termes, si tu consommes moins de calories que tu en dépenses, tu vas du perdre du poids. Pour t'assurer que la graisse parte lors d’un déficit calorique, l’activité physique est la clé. L’exercice physique et suffisamment de protéine (>1.6g/kg de poids de corps) aideront à maintenir la masse musculaire ; le reste de tes macronutriments dépend de toi. Certains niveaux de matières grasses sont requis pour maintenir les fonctions corporelles, mais des études ont montré qu’après un certain temps, les macros auront peu d’influence sur la perte de poids.

 

Si je créée un déficit calorique, je vais perdre du poids ?

Oui, si tu peux adhérer au régime. Les RG ou RMG ne sont pas très différents et au final c’est l’adhérence au régime qui compte le plus. Des études ont montré qu'un déficit calorique moins agressif sera plus facile à suivre et beaucoup plus facile à maintenir sur la durée par rapport a un régime plus extrême. Accepte qu’une perte de poids se fasse sur le long terme, et accepte ce nouveau mode de vie qui sera bénéfique pour une perte de gras efficace et maintenable.

 

Je dois choisir un des deux seulement ?Whey 80

Encore une fois, la réponse est : ça dépend. Si tu cherches à maintenir ta performance sportive en faisant un régime, il y a des différences entre les 2 approches. Des études ont montré que pour des entrainement à haute intensité, des régimes RG sont beaucoup plus efficaces. C’est simplement parce qu'une une performance à haute intensité, le glucide est le carburant préféré du corps. Si les glucides sont restreints, la performance en prendra un coup. Le corps peut synthétiser environ 200g/ jour de glucides d’autres sources, mais la meilleure façon d’augmenter l’utilisation de glucides et la performance est d’avoir un apport suffisant en glucides.

 

Le régime riche en glucides est le meilleur ?

Non. Les efforts physiques d'endurance (longue distance, intensité réduite) peuvent être alimentés uniquement par des matières grasses. L’augmentation de matières grasses permet donc des performances efficaces à faible intensité physique. Les régimes RG sont aussi capables d’alimenter ce type d’exercice, le choix est à nouveau personnel au final.

 

Pour Résumer

  • La balance énergétique est la clé - consomme moins de calories que ce que tu dépenses et tu perdras du poids.
  • Consomme suffisamment de protéines (>1.6g/kg de poids de corps) avec des exercices physiques pour le maintenir la masse musculaire d'un déficit calorique.
  • Les régimes RMG et RG sont tous les deux utilisables pour la perte de poids et améliorent des aspects en rapport avec la santé pendant la phase de perte de poids.
  • Adhérence au régime est vitale, les préférences personnelles sont clefs lors du choix du régime.
  • Les entrainements à haute intensité nécessitent un régime RG
  • Pour les exercices d'endurance il y a peu de différence, le choix est personnel.

 

Sources

  • Bartlett, JD., Hawley, JA., Morton, JP., 2015. Carbohydrate Availability and Exercise Training Adaptation: Too Much of a Good Thing?. European Journal of Sport Science, 15(1), pp 3-12.
  • Engler, L., 2003. Effects of a Low-Carbohydrate Diet on Body Composition. Nutrition Noteworthy, 6(1), pp 1-5.
  • Hall, KD., Bemis, T., Brychta, R., Chen, KY., Courville, A., Crayner, EJ., Goodwin, S., Guo, J., Howard, L., Knuth, ND., Miller III, BV., Prado, CM., Siervo, M., Skarulis, MC., Walter, M., Walter
  • PJ., Yannai, L., 2015. Calorie for Calorie, Dietary Fat Restriction Results in More Body Fat Loss than Carbohydrate Restriction in People with Obesity. Cell Metabolism, 22, pp 427-436.
  • Hu, T., Mills, KT., Yao, L., Demanelis, K., Eloustaz, M., Yancy, WS,Jnr., Kelly, TN., He, J., Bazzano, LA., 2012. Effects of a Low-Carbohydrate Diets versus Low-Fat Diets on Metabolic Risk Factors: a Meta-Analysis of Randomized Controlled Clinical Trials. American Journal of Epidemiology, 176(7), pp 44-54.
  • Noakes, M., Foster, PR., Keogh, JB., James, AP., Mamo, JC., Clifton, PM., 2006. Comparison of Isocaloric Very Low Carbohydrate/High Saturated Fat and High Carbohydrate/Low Saturated Fat Diets on Body Composition and Cardiovascular Risk. Nutrition and Metabolism, 3(7).
  • Schoeller, DA., 2009. The Energy Balance Equation: Looking Back and Looking Forward are Two Very Different Views.Nutrition Reviews, 67(5), pp 249-254.
  • Te Morenga, LA., Levers, MT., Williams, SM., Brown, RC., Mann, J., 2011. Comparison of High Protein and High Fiber Weight-Loss Diets in Women with Risk Factors for the Metabolic Syndrome: a Randomized Trial. Nutrition Journal, 10, pp 40.
  • Westman, EC., Feinamn, RD., Mavropoulos, JC., Vernon, MC., Volek, JS., Wortman, JA., Yancy, WS., Phinney, SD., 2007. Low-Carbohydrate Nutrition and Metabolism. American Journal of Clinical Nutrition, 86, pp 276-284.
Tel: + 44 1928 571 677
Customer Services opening hours:
© 2014 THE PROTEIN WORKS™. Tous Droits Réservés.