Premièrement, de nombreuses personnes estiment que pour augmenter la masse musculaire, il faut consommer plus de calories qu’on en dépense. Et, que n’importe quelle forme de cardio brûlera ces précieuses calories empêchant de ce fait la croissance musculaire. Tu dois comprendre que ceci est une vue très minimaliste du corps humain. Car, ce n’est pas juste une machine contrôlée par les calories.

EST-CE QUE COMPTER LES CALORIES SUFFIT ?

Il ne suffit pas simplement, de compter les calories entrants/sortantes et regarder le niveau de développement des muscles. En fait, c’est beaucoup plus complexe. Comme la science l’a montré il y a des milliers de processus dans le corps humain qui influencent ça. Comme par exemple, la densité capillaire et la sensitivité à l’insuline. Pour faire simple, si tu atteins tes besoins en macronutriments (protéines, glucides, matières grasses) avec un régime riche en nutriments et suffisamment de calories (il est important de noter « suffisamment » et non un excès de calories comme beaucoup de gens le pensent), tu ne vas rien gaspiller en allant faire un jogging quelques fois par semaine.

FIBRES MUSCULAIRES À CONTRACTION LENTE & RAPIDE

Les Journaux de Conditionnement et de Force déclarent souvent que le cardio engendrera la création de fibres musculaire à contraction lente. Ces dernières sont meilleures pour les entraînements d’endurance. Et, elles se fatiguent moins vite. Mais, elles sont aussi plus petites en taille que les fibres musculaires à contraction rapide nécessaire pour la force, vitesse et puissance. Cette différence est souvent illustrée par une image trompeuse d’un Olympien Kényan sec et léger courant sur de longues distances à côté d’un sprinter.

Mais, il faut comprendre que ce genre d’adaptation musculaire se produit seulement après des mois, voire des années d’entraînements d’endurance. Comme prouvé par des scientifiques de l’université de l’Ohio, après une vie passée à effectuer des entraînements d’endurance, les coureurs de longues distances ont une plus grande proportion de fibres musculaires à contraction lente en comparaison aux athlètes de force. Il va de soi que 20 minutes de cardio 5 fois par semaine couplé avec un entrainement de force ne va pas soudainement transformer ton physique en celui d’un marathonien.

NIVEAU DE TESTOSTÉRONE

Pour finir, il existe une théorie voulant qu’un entrainement cardio provoque une réduction des niveaux de testostérones. La testostérone est une hormone particulièrement importante pour les athlètes de force, mais les scientifiques de l’université de Caroline ont rapidement prouvé que la baisse du niveau de testostérone se produisait seulement après une « exposition chronique à un entrainement d’endurance prolongé ». Encore une fois, lorsque tu fais 30 à 45 minutes de cardio ce n’est pas une « exposition chronique ». Alors n’aies crainte, le lendemain d’une séance cardio, ton niveau de testostérone ne sera pas plus basse et tu ne te réveilleras pas avec le sentiment d’être aussi faible qu’un chaton.

Alors pour revenir à la question qui hante toutes les personnes qui cherchent à prendre de la masse : est-ce que le cardio tuera tes muscles ? D’après plusieurs recherches, non, et pas si tu adoptes une approche mesurée.

POUR UN ENTRAINEMENT AU TOP

Une protéine parfaite pour la récupération musculaire

Un pre workout pour une performance sans précédent

Performance intra entrainement et récupération musculaire

Une collation pleine de saveurs & riche en protéines

0/5 (0 Reviews)
tpwtrainer

tpwtrainer

Avec des années d'expérience, il créé et test des entrainements uniques pour trouver la meilleure combinaison pour la croissance musculaire, la perte de graisse et la santé. Ses articles repoussent les limites non seulement de la nutrition sportive, mais aussi de ton corps. Son identité est gardée secrète en raison des nombreux secrets fitness qu'il te révèlera ici.

Leave a Reply

Réductions ÉNORMES sur tes FAVORIS + Cadeau Gratuit
Acheter >