La présence de niveaux élevés œstrogènes peut être un désastre pour ta vie sexuelle et tes gains musculaires. Alex Eriksson t’explique en détails comment contrôler tes niveaux œstrogènes.

Aujourd’hui, beaucoup trop de gars se lancent dans l’utilisation de produits pharmaceutiques antiœstrogène comme solution pour réparer les niveaux d’œstrogènes. Alors que, la meilleure solution est de commencer naturellement. Dans cet article, nous allons t’apprendre comment contrôler ton système endocrinien pour améliorer tes niveaux d’œstrogènes ET de testostérones.

Si tu es un jeune homme, les effets de l’œstrogène sont difficiles à voir. Ou c’est ce qui en a l’air. Cependant, non connus par beaucoup d’hommes, les niveaux d’œstrogènes sont peut-être déjà trop élevés, donnant lieu à des effets négatifs sur la composition corporelle et les caractéristiques sexuelles de l’homme. Très peu d’hommes savent ce qui se passe réellement dans leur corps et encore moins comment leur système endocrinien fonctionne.

Une chose est sûre, tu ne vas pas rester jeune pour toujours. Le jours va arriver (tôt ou tard) quand ta production de testostérone naturelle va diminuer, tes réserves de graisse vont augmenter, et avec, la quantité d’œstrogène dans ton sang. Pour beaucoup d’entre nous, ça commence autour de nos 30 ans, et c’est également à ce moment-là que beaucoup de gars comprennent que quelque chose ne va pas avec leur virilité.

C’est quand les symptômes suivant peuvent se manifester:

  • Dysfonction érectile
  • Perte de masse musculaire ou
  • Léthargie
  • Réserves accrues de graisses
  • Diminution du désir sexuel

Cependant détrompe toi! Les hommes ont besoin de petite quantité d’œstrogène pour une santé optimale. C’est lorsque le rapport entre la testostérone et l’œstrogène devient trop élevé que les choses peuvent tourner mal. De la poitrine, une bedaine de bière, la perte de cheveux? Tu l’as déjà vu avant.

Alors, que devrais-tu faire? Garde le contrôle de ton taux d’œstrogène en changeant ton mode de vie et en prenant éventuellement des compléments naturels pour éviter de te faire mal au cœur dans le processus. Ne laisse pas le vieillissement et les facteurs environnementaux te priver de ta virilité!

Le Rôle des Bloqueurs d’œstrogènes

Il arrive que les choses dérapent peu importe ce que tu essayes. Ton régime alimentaire peut être parfait, des entraînements intenses et fréquents pour générer un stimulus anabolique, et pourtant tu va te retrouver avec de la rétention d’eau, et d’autres symptômes de taux élevé en œstrogènes.

Même ton sommeil est parfait, ce qui ne devrait donc pas être un facteur, alors qu’est ce que c’est? La prédisposition génétique joue un rôle très important, car tout le monde est créé différemment et certains auront inévitablement plus de mal que d’autres à atteindre le rapport optimal entre la testostérone et l’œstrogène.

Les bloqueurs d’œstrogènes presquit (SERM) et les inhibiteurs d’aromatas ne sont pas la solution, car ils provoquent souvent des effets secondaires désagréables, tels que des douleurs articulaires, une vision trouble, une dépression et une léthargie constante qui ne font qu’empirer avec l’âge. Au début de la vingtaine, nous pouvons peut-être nous en tirer avec beaucoup plus d’essais et erreurs que lorsque nous avons la trentaine ou plus.

La réponse pourrait plutôt être dans la consommation d’aliments et compléments naturels; des choses que nous utilisons peut-être déjà mais dont nous ne réalisons pas les avantages. Comme tu l’as peut-être deviné, ils seront beaucoup plus sûrs que les médicaments synthétiques, et dans de nombreux cas totalement sûre pour une consommation quotidienne!

En effet, ils ne seront pas aussi puissants que les médicaments sur ordonnance, mais à plus grande échelle, ils sont plus sûrs à utiliser à titre préventif avant que les choses empirent. Surtout, lorsque les niveaux naturels de testostérone et d’hormones de croissance commencent à diminuer après la vingtaine.

Avant d’examiner les aliments et produits de consommation que tu peux utiliser, il faut différencier:

SERM: ce qui signifie Modulateurs Sélectifs des Récepteurs des œstrogènes, qui, comme son nom l’indique, module l’activité du récepteur d’œstrogènes. De nombreux SERM prescrits sont en fait des œstrogènes, mais ont la capacité d’agir pour (en se liant aux récepteurs d’œstrogènes), ou contre eux selon l’endroit (un SERM commun est en fait utilisé pour favoriser la grossesse).

IA : ce qui signifie Inhibiteur de l’Aromatase, travaille pour empêcher activement la production d’œstrogènes en inhibant l’enzyme aromatase. Ils sont plus puissant que les SERM, mais peuvent ne pas convenir à tous les hommes car la quantité faible d’œstrogènes qui en résulte en cas de surdosage ou utilisation trop longue peut vous prédisposer à l’ostéoporose et à la perte osseuse qui s’ensuit, aux douleurs articulaires et au dysfonctionnement sexuel, entre autres symptômes.

Prêt à prendre le contrôle de ta virilité? Considère les comme un élément indispensable de ton arsenal:

Modulateurs d’œstrogènes couramment utilisés

Les herbes et aliments regroupés dans cette catégorie ne sont pas remarquablement puissants. Leur rôle reste important, car ils peuvent contribuer à des fonctions accessoires comme l’augmentation de la testostérone ou même la liaison au SHBG et la réduction du cortisol. Ils sont sûrs pour une consommation à long terme. Efficaces comme précaution pour se munir contre les déséquilibres œstrogéniques, et peuvent convenir aux hommes qui ont juste besoin d’un peu de soutien pour garder à distance l’excès d’œstrogènes. N’oubliez pas que nous sommes tous différents et que certains hommes sont plus sensibles aux œstrogènes que d’autres, seuls certains développent une poitrine etc…

 

Tongkat Ali

Si tu as déjà utilisé un supplément de testostérone, il y’a de fortes chances qu’il contenait cet ingrédient. Originaire de la Malaisie, également très populaire dans les suppléments pour les hommes pour ses prouesses en matière de stimulation de la testostérone. Puisque la réduction naturelle des niveaux de testostérone commence vers l’âge de 30 ans, ce supplément pourrait être une aide parfaite pour rajeunir l’agressivité sexuelle en même temps que son potentiel de développement musculaire.
Cependant, c’est loin d’être tout ce que fait le Tongkat Ali, des études ont montré qu’il a un très bon potentiel en tant que bloqueur d’oestrogènes, avec une puissance comparable à celle du tamoxifène SERM (NOLVADEX) qui est prescrit, même si les sujets étaient des souris. Le Tongkat Ali se lie aussi fortement au SHBG, ce qui augment votre testostérone libre, mais cela signifie aussi que si tes niveaux d’œstrogènes sont clairement élevés, tu peux exacerber un scénario de circulation d’encore plus d’œstrogènes libres dans le sang.

Dans l’ensemble, il remplit mieux sa fonction de booster de testostérone. Il n’y a aucune raison pour qu’il ne puisse pas être utilisé comme complément naturel antiœstrogènes.

Calcium-D-glucarate

Le Calcium-D-Glucarate, un autre bloqueur naturel populaire, est produit naturellement par le corps, bien qu’en petites quantités. On le trouve également dans de nombreux fruits et légumes. Son fonctionnement est similaire à la façon dont les fibres débarrassent le corps du cholestérol et des œstrogènes, mais le CDG élimine également les toxines et l’excès d’œstrogènes par un processus chimique.

Au cours d’un processus appelé glucoronidation, les molécules lipophiles (tels que le cholestérol, hormones) sont liées à une molécule hydrophile, ce qui les rend solubles dans l’eau. Par la suite, il devient plus facile de les excréter par les reins et l’urine. Bien qu’elle soit utile pour réduire l’œstrogène à cet égard, elle peut également favoriser l’excrétion de petites quantités de testostérone. Il est nécessaire de surveiller les niveaux sanguins de ces deux substances.

Il est également intéressant de noter que plus ton exposition aux toxines est élevée, plus ta consommation de CDG doit l’être aussi. On pense que c’est l’une des raisons pour lesquelles les personnes qui ont une alimentation végétarienne abondante sont moins susceptibles de développer des cancers. En d’autres termes, prépare des légumes avec ton steak et tout ira bien!

Indole-3-Carbinol

Si ce nom te semble familier, c’est parce qu’il se trouve naturellement dans nombreux légumes. Il favorise le métabolisme des œstrogènes sous des formes moins puissantes, en exerçant une légère augmentation des niveaux de testostérone. Cependant, l’indole-3-carbinol n’est que faiblement puissant en lui-même: il est souvent associé à d’autres bloqueurs d’œstrogènes en cas de taux sanguin élevé d’œstrogènes.

Diindolyméthane (DIM)

Enfant de l’indole-3-carbinol (car c’est un métabolite), le DIM fonctionne de la même manière que son parent mentionné plus haut. Il métabolise les œstrogènes en des formes moins puissantes. Il n’est pas très puissant non plus, mais il est utile comme adjuvant à d’autres œstrogènes bloquant plus puissants, et pour ses bienfaits sur la santé de la prostate (en particulier, il aide à gérer le HBP). Le DIM est naturellement présent dans les légumes crucifères tels que les choux, brocolis, choux-fleurs et choux de Bruxelles.

En théorie, la consommation de quantités plus importantes de légumes crucifères et/ou de I-3-C ou DIM, te permettra d’assurer que ton métabolisme œstrogénique fonctionne comme il devrait et tu pourras récolter les bénéfices d’une plus grande quantité de testostérone libre. Des brocolis pour plus d’endurance au lit? Cela semble être une bonne affaire.

Zinc

Le Zinc est un complément minéral extrêmement important, mais grave sous-utilisé. Les bienfaits s’étendent à tous les domaines de la santé. Il est nécessaire à la production de nombreux enzymes ainsi qu’à la production de sperme chez les hommes âgés. Mais ses effets sur les niveaux hormonaux sont particulièrement intéressants. Des études ont montré que le zinc réduit l’aromatisation de la testostérone en bloquant l’enzyme aromatase et le récepteur d’oestrogène (agissant comme un SERM). C’est important, car il existe des médicaments qui réduisent l’oestrogènes en faisant exactement cela, connus pour avoir provoquer des effets secondaires que le Zinc ne provoque pas. Ne pas manger régulièrement des aliments riches en Zinc, comme les huîtres, peut ne pas suffire comme source unique. Si l’on ajoute à cela le fait que nous perdons du Zinc dans la sueur et liquide éjaculatoire, les besoins en Zinc des hommes sont nettement plus élevés que ceux des femmes. Si tu es souvent en action dans la chambre à coucher, il peut être judicieux de faire le plein de zinc.

Chrysine

Considéré comme de la « vieille école » par beaucoup, la Chrysine existe depuis quelques années et a la réputation d’être un inhibiteur efficace de l’aromatase.  Elle est présente naturellement et on la trouve dans les champignons, la passiflore et la camomille. Des études ont montré que la chrysine est efficace pour inhiber l’aromatisation in vitro (dans des tubes à essai en laboratoire), ce qui a conduit même les fabricants de gels de testostérone pharmaceutiques populaires à commencer à l’incorporer dans leurs produits. Cepedant, il n’existe aucune preuve réelle qu’elle agisse de cette manière dans le corps humain (in vivo). C’est pourquoin nous ne pouvons pas, en toute bonne foi, te commander d’utiliser la Chrysine comme complément de bloqueur, car les effets risque de passer inaperçus, mais si tu as envie de manger tes champignons, vas-y!

 

Resvératrol

Le Resvératrol a fait la une de l’actualité de la santé ces dernières années, principalement en raison des effets bénéfiques sur le vieillissement. Cependant, ce qui nous intéresse davantage, nous les jeunes hommes, c’est son effet sur nos niveaux de testostérone et d’œstrogène.

Des études ont révélé que le Resvératrol peut considérablement augmenter les niveaux de testostérone par divers mécanismes, par exemple en augmentant la conversion du cholestérol en testostérone dans les gonades, et supprimant l’enzyme aromatase.

Le seul inconvénient: le Resvératol en lui-même est peu disponible biologiquement dans le corps, car le foie décompose rapidement les quantités ingérées. Il existe cependant des formes conjuguées, qui sont bien mieux équipées pour traiter la dégradation du foie, ce qui les rend bien plus efficaces (comme si tu avais besoin d’une excuse pour boire plus de vin!)

Extrait de pépins de raisin

L’extrait de pépins de raisin est utilisé habituellement pour sa teneur en Procyanidine qui favorise des niveaux d’oxyde nitrique plus sains. L’oxyde  nitrique est important pour de nombreux processus du corps, et améliore également le flux sanguin. Ça a un intérêt particulier pour les hommes âgés, vers cette partie super importante du corps en bas!

En plus de ça, il y’a également la capacité de l’extrait de pépins de raisin à bloquer l’aromatisation de la testostérone en œstrogène. Tu penses que c’est une assez bonne raison pour le prendre? Il y’a plus! Il peut aussi réprimer l’expression de l’enzyme aromatase. Cela signifie qu’en plus de l’inhibition classique de l’enzyme, ton corps en produirait moins par la suite.

Moins d’enzyme = moins de sites de conversion en œstrogène.

 

Bloqueurs d’oestrogène ciblés

Bien que les aliments et les sources naturelles mentionnés plus haut soient d’excellent adjuvant pour contrôler tes niveaux d’oestrogènes, si des tests ultérieurs révèlent que tes niveaux sont toujours supérieurs à ce qu’ils devraient être, il peut être dans ton intérêt d’essayer également l’un des éléments suivants. Tu veux une bonne raison de manger plus de sushi aux algues? Et bien voila!

 

Arimistane

L’Arimistane est l’un des antiœstrogènes naturels le plus puissant que l’on puisse rencontrer, étant  un inhibiteur « suicide » de l’aromatase. Non, cela ne veut pas dire qu’il te tuera, mais plutôt que lorsqu’il se lie à l’aromatase. Il le fait de manière permanente et ne provoquera pas le rebond des niveaux d’œstrogènes qui se produisent sur certains composés SERMS stricts.

Tout d’abord, détrompe toi de son nom « stéroïde ». L’arimistane, est aussi naturel que possible, étant un produit de ton corps comme un métabolite de l’hormone DHEA. Des niveaux d’arimistane peuvent être observés dans les urines si analysées, ce qui prouve qu’il est effectivement légal.

Encore mieux! L’arimistane n’attaquera pas les œstrogènes avec une ambition nucléaire; il permettra plutôt une suppression décente, mais pas complète. C’est important car lorsque les niveaux d’œstrogènes chutent trop bas, les problèmes articulaires sont exacerbés en même temps que la perte osseuse (les œstrogènes favorisent la minéralisation des os).

 

Eucheuma Cottonii (Algues Comestibles)

Récemment, diverses variétés d’algues ont fait parler d’elles grâce à leurs bienfaits incroyables sur la santé. Cette fois-ci, nous nous intéressons aux algues comestibles, ou Eucheuma Cottnii, qui, dans une étude récente, ont obtenu de bien meilleurs résultats que les SERM Tamoxifène (Nolvadex). Outre le fait que ses niveaux de toxicité sont faibles, il y’a de fortes chances qu’il fasse l’objet de recherches plus poussées pour traiter également les cancers dépendants des œstrogènes.

Broussonetia Papyrifera (Mûrier à Papier)

Originaire d’Asie, cet arbre pousse maintenant pratiquement partout et est classé comme envahissant.

Cela n’a cependant pas empêché les résultats d’une étude menée en 2014 qui a pu y trouver des composés phénoliques possédant des propriétés d’inhibition de la biosynthèse des œstrogènes (ou simplement de l’aromatase). L’ingrédient est maintenant exploité par les fabricants de suppléments populaires. Nous ne pouvons pas encore rendre un verdict solide quant à sont efficacité.

 

Mettre tout en oeuvre, changer ton mode de vie

Si une chose doit être claire, c’est le fait que ces compléments ne sont pas à eux seul, magiques. Ils exigent un effort un effort conscient de ta part en changeant tes mauvaises habitudes  et adopter un mode de vie sain.

Pas sûr des changements que tu devrais apporter? Pas de problèmes! Voici quelques bons points de départ:

Entraînement musculaire: un taux élevé d’œstrogène est une mauvaise chose. Il est pire s’il n’est pas mis dans le contexte de son rapport à la testostérone. Les hommes dont les taux de testostérone est faible et le taux d’œstrogènes élevé subiront sans aucun doute les pires effets de l’œstrogène. De plus, les niveaux d’œstrogènes augmentent et que les niveaux de testostérone diminuent à partir de 30 ans, la musculation devient plus important. Étant donné que tu ne souffres d’aucun trouble endocrinien grave, l’entraînement à la résistance pondérée contribuera à stimuler la production naturelle de testostérone. Fais de la musculation 3 fois par semaine en t’assurant que tu entraînes d’abord de grands groupes musculaires (jambes, dos, régions thoraciques), et lentement mais sûrement, ton taux de testostérone et ton rapport testostérone/œstrogène s’amélioreront.

La Transpiration: beaucoup de personnes ne se rendent pas compte de l’importance de bien transpirer. Bien que la transpiration soit généralement considérée comme un moyen de rafraîchir le cors lorsqu’il surchauffe, elle remplit une autre fonction sous-estimée: l’élimination des toxines par l’excrétion cutanée. L’excrétion des xenœstrogènes, des composés d’œstrogènes artificiels qui pénètrent fréquemment dans notre corps à la suite d’une interaction quotidienne avec des substances telles que les plastiques , est particulièrement intéressante. Les xenœstrogènes sont des toxines et ne jouent aucun rôle dans notre santé, contrairement aux œstrogènes naturels. Faites du travail cardiovasculaire ou allez au sauna et savourez la puissance d’une bonne sueur!

Prendre l’habitude de restreindre les sucres simples: Les sucres sont l’un des principaux fléaux qui affectent aujourd’hui la santé de tout le monde. Son danger de provoquer le diabète et d’autres troubles du métabolisme est déjà bien établi, mais ce qui ne l’est pas, c’est la façon dont ils affectent vos hormones sexuelles. Chaque fois que du sucre est ingéré, le niveau d’insuline augmente dans le but de normaliser les résultats sanguins. Cependant, l’insuline a deux effets très importants sur les hormones sexuelles: elle libère le SHBG de la testostérone et de l’œstrogène, et favorise la synthèse de la testostérone. La production de testostérone est favorable, n’est-ce pas? Normalement oui, mais dans ce cas, ça ne l’est pas. Sous l’influence du sucre, l’insuline va chercher à faire en sorte que les nutriments se déplacent dans les cellules adipeuses, ce qui est l’endroit exact où la testostérone est converti avec force en œstrogène. Tu vois l’hypocrisie? Le sucre finit par stimuler le stockage de graisses et la production d’œstrogènes, au détriment de notre virilité et en provoquant une résistance à l’insuline. C’est un cocktail mortel!

Mange tes légumes: les légumes sont un cadeau de la nature, chargés de phytonutriments et de fibres. C’est cette fibre qui nous est extrêmement bénéfique. Elle favorise l’excrétion des toxines ainsi que l’excrétion des œstrogènes dans une certaine mesure. Les légumes contenant du DIM et de l’I3C sont plus importants que les autres, mais comme de nombreux légumes et fruits contiennent du CDG, tu recevras au moins une quantité modeste d’antiœstrogènes naturels. Un bonus? Les légumes maintiennent ton côlon en bonne santé et peuvent compenser des effets négatifs qui pourraient être constatés après ta première coloscopie.

 

Un régime alimentaire complet, l’entraînement et un mode de vie, avec la consommation de compléments appropriés peuvent et doivent améliorer ton profil de testostérone/œstrogène. Les médicaments sur ordonnance doivent être évités, sauf si un endocrinologue spécialisé le justifie. Beaucoup d’hommes ont un traitement à base de médicaments comme premier recours alors que la meilleure solution devrait être naturelle. Il faut apprendre à mieux prendre soin de son corps!

 

Écris par Alex Eriksson

Leave a Reply

Réductions ÉNORMES sur tes FAVORIS + Cadeau Gratuit
Acheter >